Nos vins décortiqués par l’étude morphocristalline

Les vins du Domaine "pech-revel" étant très appréciés par nos clients nous avons demandé à une experte en la matière "Margarethe CHAPELLE" de faire subir aux millésimes (2006/2008/2009) plusieurs analyses morphocristallines , plus communément appellé : cristallisation sensible .

Cette méthode permet entr’autre de qualifier la qualité du vin par rapport à ce qui le caractérise au niveau de son énergie mais aussi son devenir dans le temps (vieillissement probable )sans oublier tous les conseils de dégustation ...Je n’en dirais pas plus ...tellement le domaine d’investigation est grand ....!
Pour que les choses soient claires nous avons mis les photos des résultats du deuxième stade avec aération de 24 h 
Vous pouvez retrouver l’ensemble de l’analyse des trois millésimes dans les fichiers joints tout en bas de l’article (cliquez dessus ) .

Présentation de la vue de cristallisation du Lalande 2006 :

Conclusions récapitulatives du millésime 2006

Les bases apportées par le terroir et la vigne ont donné à ce vin un beau potentiel 
Le manque d’oxygène peut le desservir dans le cas ou on le déguste dès l’ouverture de la bouteille et donner une fausse image de lui ce qui serait dommage 
Puissant et racé,il a acquis grâce au travail du vigneron des énergies qui sont venues renforcer les énergies innées du raisin 
La vinification menée sans stress pour le raisin a permis un très beau résultat 
Bravo !

Dégustation souhaitée par le client :

Belle robe rouge rubis aux reflets intenses .Nez confit et expressif de fruits noirs de type cassis, bigarreau et mure .ample en bouche et charnu avec des tanins soyeux et croquants à la fois. La finale de fruits noirs sur des notes toastées et épicées est longue et élégante 
Beau produit 


Photo de la bouteille de "Lalande 2006"

Présentation de la vue de cristallisation du Lalande 2008

JPEG - 112 ko

Conclusions récapitulatives du millésime 2008

Un vin complet et complexe, bien réalisé qui présente un beau potentiel d’évolution 
La vinification a complété les forces innées par des forces acquises du fait de la fermentation adéquate et il n’y a aucun signe de vieillissement précoce 
Les accords sous-sol qui peuvent être améliorés sont toutefois bien meilleurs 
Pas d’interventionnisme qui aurait pu nuire au produit en profondeur 
Les besoins du vin ont été parfaitement évalués 
Plaisant dès l’ouverture de la bouteille il a tout à gagner par une légère aération (pas de carafage surtout qui raccourcirait son volume)
Une belle attaque qui est suivie par de la densité et du volume sur une finale très complexe et charnue 
Plus « caractériel » mais prometteur !!!

Dégustation souhaitée par le client

la robe est tout aussi intense que sur le 2006 mais on ressent moins la concentration bien qu’elle soit de belle qualité 
le nez est fin, sur des notes boisées et torréfiées et de fruits rouges très murs 
en bouche on découvre des notes de confiseurs très charnues mais encore serrées .doux et fruité il est cependant pour l’instant enfermé dans sa « carapace de bois » les tanins des barriques n’étant pas fondus et tout à fait intégrés
il a du temps devant lui et il faut le lui laisser
Très différent du millésime précédant, il a aussi de belles qualités axées sur des notes plus rondes

Margarethe CHAPELLE

Word - 258 ko

Etude du millésime "Lalande 2006 "

Word - 257.5 ko

Etude du millésime "Lalande 2008 "

Word - 261.5 ko

Etude du millésime "Lalande 2009 "
 commercialisé ...

 

 

 

ETUDE MORPHO CRISTALLINE

Domaine de pech revel

Cuvée lalande millésime 2009

 

 

 

Rien n’est laissé au hasard dans la vie de ce vin qui conjugue élégance, rondeur et complexité aromatique dès qu’on lui accorde un peu de temps sous aération

La première image montrait un vin racé assez fermé sur une structure présente (un peu trop pour certains consommateurs qui pourrait le juger trop brutal )

La deuxième image offre ce que le vin sait faire de mieux : séduire ! il est ample, long et structuré mais cependant il s’enrobe avec de la douceur et beaucoup d’élégance

L’apport d’oxygène l’ouvre et lui permet de s’exprimer au maximum de ses possibilités ; à partir de trois heures d’aération son processus qualitatif se déploie et ce jusqu’à vingt quatre heures ou il atteint son optimum

Sa vinification a parfaitement complété ses forces innées qui étaient déjà de belle qualité grâce à sa signature.

Il présente tout ce qu’on attend d’un vin et ne décevra pas les amateurs de vins complexes et puissants

L’apport en oxygène est indispensable, avant la dégustation car il serait dommage de passer à coté de sa vraie personnalité

C’est un résultat complet pour un vin de qualité ; BRAVO !

 

 

 

Margarethe CHAPELLE

oenocristal

 

degustation souhaitée par le client

 

belle robe sombre d’un grenat chaud et concentré

le nez laisse entrevoir quelques notes animales mais elles sont enrobées dans une complexité liée à des fruits noirs

légèrement réduit par manque d’oxygène c’est par ailleurs amplifié mais passager

en bouche on a des notes franches et très fines de fruits noirs, de cacao et d’épices qui sont suivies par des tanins fins et aromatiques liés au bois

bien construit et expressif

 

 L’abus d’alcool est dangereux pour la santé,à consommer avec modération